top of page
Blog: Blog2

Comment exercer son influence dans un conseil d'administration?



L'influence c’est l’action, généralement continue, qu'exerce quelque chose sur quelque chose ou sur quelqu’un. Devenir administrateur c'est accepter, de façon volontaire, la responsabilité de contribuer activement à la progression de l'organisme dans lequel on œuvre en lui offrant une déclinaison de ses talents, de ses compétences et de ses expériences acquises. Chacun des membres du conseil d'administration a donc intérêt à renforcer ses compétences en leadership d’influence et celles de ses pairs et de les encourager à avoir un impact sur les décisions prises en commun.



L’influence minoritaire apparaît lorsque la minorité devient active. C’est l'innovation qui cherche à créer des comportements nouveaux ou à modifier les comportements existants. Elle permet à une minorité ou à un individu d'exercer une influence sur la majorité ou sur le groupe.



Dans l’exercice du partage du pouvoir, avoir raison ou avoir une bonne idée, ne suffit pas

La mobilisation des ressources est d’abord un engagement moral. C’est dans cette part d’humanité qu’évoluent l’influence, le leadership ou encore l’assertivité. Trois compétences que se doit de développer un membre de CA s’il veut pouvoir contribuer pleinement.


Chaque membre d’un conseil d’administration doit être un leader de valeur. Il doit faire valoir sa voix au profit du bien commun. Il doit effectuer une planification de données informationnelles, humaines, cognitives et financières dans le but d’orienter l’environnement en fonction de ses intérêts, ou des intérêts du groupe, ou encore au profit de l’expertise qu’il représente.


Les outils pour une influence active

La réciprocité | l'éthique | l’engagement |

la cohérence | l’adaptabilité | l’appréciation | l’amitié


Je vous présente ici quelques outils assez simples mais aux effets percutants qui permettent d’exercer une influence positive. Prenez donc le temps d'évaluer et de répondre avec sincérité aux questions suivantes :

  • En tant qu'administrateur, suis-je digne de confiance?

  • Ai-je confiance en mon CA et en ses membres?

  • Ai-je le profond désir de contribuer à la mission de l’organisation?

Avez-vous répondu oui à toutes ces questions ? Dans l'affirmative, continuez l'exercice ci-dessous. Dans la négative, il y a sans doute intérêt à mettre au jour les écueils qui vous font douter de votre engagement et de remettre les pendules à l'heure juste ?


Lors de votre prochaine rencontre d'administrateurs, engagez-vous à mettre en œuvre ces 10 règles d'or :

1. Formulez clairement vos objectifs. Il faut s’en fixer pour se mettre en action, sinon on assume un rôle de spectateur.

2. Cartographiez votre environnement et votre groupe de travail. Observez, posez des questions et identifiez les acteurs-clés de vos comités de travail.

3. Repérez les leviers de basculement. À quels moments et après quels processus le CA se positionne-t-il? Quelles méthodes utilise -t-il habituellement pour prendre une décision?

4. Réseautez en dehors des séances de travail

5. Agissez avec authenticité. Restez cohérent avec vos valeurs dans vos comportements pour bâtir et inspirer la confiance.

6. Vocalisez les idées qui vous semblent justes et exprimez-les, tout simplement.

7. Levez la main quand les moments d’inconforts persistent. Il s'agit ici de l’exprimer simplement et surtout de ne pas attendre de se laisser porter par nos émotions, mais de s’en servir comme témoins des messages du cœur à la tête.

8. Acceptez avec positivisme les revers et participer à bonifier ou concrétiser les idées et les projets des autres membres.

9. Insistez quand une idée ou un projet vous semble répondre à un inconfort et exprimez-le clairement, sans véhémence. (Si, si, j'insiste.)

10. Testez votre projet dans votre réseau avant la séance. Bonifiez-le durant ce parcours informel. (N'oubliez pas de remercier vos sponsors).




On influence pas parce qu'on a raison ou qu'on est le meilleur. La capacité d'influencer ne vient pas non plus de façon innée. Il faut être capable de se faire suffisamment confiance pour amener l'autre à prendre le risque de vous suivre sur la base de la relation qu’il vous accorde. Influencer l'autre est un privilège, accordé par ceux que vous influencez. Ils méritent donc votre respect et une considération égale à celle que vous souhaitez recevoir.

Vous voilà outillé.e pour votre prochaine rencontre de conseil d'administration. Bon travail et donnez des nouvelles de vos avancées en commentaire !

44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page